L’initiation

La Franc-Maçonnerie admet des êtres humains animés du désir de perfectionnement.

L’objectif n’est pas de créer une élite intellectuelle mais de contribuer au perfectionnement d’hommes et de femmes libres.

La demande présentée par un profane (du Latin « Pro Fanum », celui qui est devant le Temple) est formulée par simple lettre et adressée : soit directement au Président de l’Atelier pressenti, soit au siège social à Paris (éventuellement par Internet).

Les procédures sont analogues sur le plan administratif et aboutissent à une autorisation d’initier, un ajournement ou un refus.

Si le profane est accepté, il vivra une Cérémonie qui porte le nom d’Initiation, dont l’étymologie signifie « Initium », c’est à dire commencement.

La cérémonie d’initiation se déroule selon un rituel bien déterminé.

Après cette cérémonie, le profane devient Apprenti. La règle à laquelle il est soumis favorise sa réflexion, et lui permet de tirer le maximum d’enseignements des réunions auxquelles il assiste.

Ces rites ne constituent pas un culte: il n’y a pas de gourou, ni de maître à penser, mais une recherche de la vérité.

L’Ordre Maçonnique Mixte International « LE DROIT HUMAIN » exige de ses membres un respect mutuel.

Engagé dans une démarche à la fois personnelle et collective, l’Apprenti progressera sur le chemin initiatique et pourra accéder aux différents degrés que confère l’Ordre.

Les commentaires sont clos.